Nature et Internet

elle se trouve presque au raz du sol, fruit d'un gourmand. A la dégustation elle est excellente.

elle se trouve presque au raz du sol, fruit d’un gourmand. A la dégustation elle est excellente.

Internet est un formidable outil.

Je me demande comment je pourrais vivre sans lui maintenant que j’ai fait sa connaissance.

Ah…j’allais oublier…je prône l’agriculture simple et pure de ne rien faire contre la nature, c’est vrai.

Je remets en question le progrès pour le changement qui pousse à aller en avant même si ce n’est pas dans la bonne direction.

Je suis contre une société qui consomme tout ce qu’elle peut. Et si l’on utilisait juste ce qu’il faut ?  La traçabilité est un mot traitre qui cherche à protéger des consommateurs et le fait à moitié.  Une fois qu’on aura déterminé la source d’un bien encore faut-il savoir si cette source est honorable ou le procédé utilisé raisonnable. C’est un peu comme les chemises à crocodile (que j’aime bien) made in France.  Le coton dont elles sont faites ne seront jamais made in France.  Made in France n’est pas une garantie de bonne pratique. Pour rester dans le domaine des fruits récoltés en France, il y en a qui sont cueillis verts pour pouvoir mieux supporter la distribution. Ils sont cueillis, en France, verts. La priorité cesse d’être la qualité ou la fraîcheur, mais les besoins de la grande distribution. Le bien du consommateur se retrouve en deuxième plan. Qu’est-ce qui occupe le premier plan ?

Il y a des entités bien-pensantes comme ce cabinet d’architecture qui œuvre dans certaines grandes villes désireuses de réconcilier proximité agricole et vie urbaine.  Il bâtît ou conçoit des fermes de vie assez jolies en pleine ville, afin de produire de la nourriture tout près du lieu de travail et d’habitation des citadins.  Il réfléchit à des systèmes hybrides où le supermarché est directement approvisionné par ses légumes cultivés dans le même bâtiment. L’architecture de ces bâtiments a une certaine esthétique.

Quelque chose me gêne dans tout cela. L’intention est bonne, mais les cornes du taureau sont prises à l’envers. J’aurais plutôt incité les habitants entassés dans leur cité et les entreprises agglomérées dans un endroit restreint à desserrer les rangs et recoloniser nos belles campagnes. Le stress occasionné par les bruits nombreux et incessants émanant d’activités humaines biologiques et mécano-industrielles  diminuerait de ce fait et d’un coup de baguette magique améliorerait d’un cran la qualité de vie de quelques hommes, femmes, et enfants, pour commencer. Je n’aime pas le mot moderne stress, mais je dois reconnaître sa réalité, c’est le cancer qui ronge notre société. Nous sommes obligés de vivre, dormir, travailler avec cette affliction que nous essayons, paradoxalement, d’enrayer en pratiquant un sport où autre activité—pour déstresser– qui remplit encore plus notre emploi du temps déjà surchargée.

Le bruit nous mène tout droit au son. Autant le bruit peut incommoder autant le manque de sons peut gêner. Imaginer la campagne sans le bruissement des feuilles au passage d’une brise ou une nuée d’oiseaux, ou les cris des animaux et des insectes dans les hautes herbes ou les bosquets. Ce serait à faire hisser les cheveux d’évoluer dans un monde sans les sonorités dont on ne fait même plus attention.

Je me sers de cet outil qu’est Internet pour vous partager mes inquiétudes en espérant ne pas être alarmiste.  J’ai commencé à me poser ces questions de fond le jour où j’ai eu moins de stress et plus de temps pour réfléchir et prendre la peine d’observer et d’attendre patiemment en suspendant cet envie d’ordinaire irrépressible de déranger la nature tel un enfant qui arracherait chaque jour une graine pour voir si elle a poussé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s